Judo Brie Comte Robert : site officiel du club de judo de BRIE COMTE ROBERT - clubeo

Un soir quelque part en Seine-et-Marne...

31 mai 2015 - 21:05

Un soir quelque part en Seine-et-Marne, au milieu des champs, une ville plantée au cœur de la Brie Nangissienne, dont on peut apercevoir à des kilomètres son église du 13ème siècle et son énorme...Silo!
Antoine, dans un élan artistique, voit même le nom de la ville, Nangis, s'inscrire sur les colonnes du silo.

4 charrettes transportent 5 combattants, 1 combattante, 1 reporter, 3 supporters, 1 entraîneur. Les Seine-et-Marnais de l'ouest veulent en découdre, dans une compétition de ne wasa (sol), avec les Seine-et-Marnais du centre, entraînés à l'ancienne par Eric, soulevant des meules de foin, des brouettes de betteraves et autres sacs de sucre en guise d'échauffement.

C'est à Carlos d'ouvrir le bal ! Il rencontre dès le premier tour un petit Seine-et-Marnais sculpté dans le roc.
Sur la balance, Carlos peine à dépasser les 85 kilos, tandis que son adversaire passe le quintal (114 kilos).
Nous avons eu un petit moment de frayeur lorsque, sur un tate shiho gatame, seuls les pieds et les mains de Carlos restaient libres de leur mouvement. Heureusement l'arbitre annonce un mate salvateur. Carlos rendra sa fourche quelques poignées de... secondes plus tard.

Carlos n'est pas le seul à se faire torturer. Les briards se font malmener. Et bim ! et bam ! et bim et bam et boum et bim bam boum !!! Même Gwendoline a fort-à-faire, on entend des prises de garde de la part de son adversaire assez... sonores ! Mais sa science du "ne wasa" lui fera gagner ses deux combats et conserver son titre !
Dans la catégorie de mi-légers, l'histoire change un peu avec Antoine et Christian, qui retrouve la compétition après de nombreuses années. Ils terminent respectivement 1er et 2ème de leur poule.

Pour finir, on prend tous les premiers de chaque poule pour faire un "toutes catégories".
Antoine laisse sa place à Christian. Il affronte, à son tour, le golgoth qu'a rencontré Carlos. Après un âpre combat, Christian est à la limite de l’asphyxie rend à son tour sa serpe. 

Toutefois nous retiendrons trois choses :

1) Thierry (fraîchement ceint d'une ceinture noire), Richard et Carlos terminent troisièmes en offrant de beaux combats.
    Gwendoline et Antoine montent sur la plus autre marche du podium.
    Christian termine deuxième de sa poule et termine troisième du "toutes cat".

2) Sandrine, la reporter du club, qui a réalisé l'exploit de prendre des photos et des vidéos en étant plus près des combattants que l'arbitre. Une véritable GoPro! Un exploit dans le milieu du judo.

3) Et nos supporters, qui ont fait un bruit du tonnerre durant toute la soirée.

La soirée s'est terminée par un verre de l'amitié, un apéro au goût griotte et cannelle citron. 

Le club remercie le club de Nangis pour leur invitation et surtout pour leur convivialité.

 

Félicitations à tous nos combattants courageux !

Commentaires

richard ceret 4 juin 2015 21:14

Je me suis éclaté et me suis fait éclater... Merci au coach pour ses conseils précieux qui m'ont permis de gagner 1 combat! Merci au groupe pour son soutien... Vive la cohésion!!!!

Christian Girbal 3 juin 2015 08:48

En fait le truc c'est que le gars de 114kg c'est mon osthéopathe personnel... il m'a juste remis quelques vertèbres en place ;) . En tout cas merci au fan club, vos ondes positives ont beaucoup aidé à ne pas lâcher prise trop tôt... ça réconforte quand on est en train de se faire masser les côtes. En tout cas même si on est seul sur le tatami, l'esprit d'équipe du judo Bricomtois est vraiment au top et c'est ça qui pour ma part me fait avancer. Sans ce soutien sans faille les uns envers les autres rien n'est possible. Et hop un p'tit kir pour faire passer tout ça!

Antoine Cardonnel 2 juin 2015 21:50

Merci pour la visite de la capitale de la betterave! Merci au coach, les victoires lui reviennent! Merci aux suportrices aussi! Vivement la prochaine!

Thierry Le Moullec 2 juin 2015 16:57

Quelle verve de grand reporter. Et un grand bravo à Christian qui est devenu mon héros dans un combat digne de David contre Goliath, de Luke Skywalker contre le coté obscur. Il en a souffert, les muscles broyés, le corps écrasé et le souffle coupé par un adversaire accusant 40 kg de plus a la balance, mais il n'a jamais failli et a résisté tant qu'il a pu avant de céder a la force brute.

Christian Girbal 31 mai 2015 23:37

Merci à toi Coach d'être le moteur du groupe :)

NOS PARTENAIRES

+