Championnat IDF benjamins... FLORA 3ème!!!!!

28 mai 2017 - 22:41

Ce dimanche 28 mai était la dernière compétition officielle de la saison.

Lorsque nous arrivons dans l'antre de l'INJ, une atmosphère spéciale se dégage. 
Une ambiance de grand rendez-vous, aux allures de compétition que nos champions connaissent si bien.
Les arbitres officiels, les commissaires sportifs officiels, les écrans de marque, l'énorme écran fixé au mur où l'on peut suivre le déroulement globale des championnats par catégories, les annonces au micro dans cette vaste aréna, on peut dire que cela impressionne!

C'est dans cet univers que nous retrouvons, de très bonne heure pour un dimanche, nos deux combattants masculins de la journée: Mathis GOBERT et Julien CHALBOT.
Nos deux forçats feront de leur mieux pour essayer de sortir des poules, seul le premier de celles-ci sera qualifié pour les phases finales. 
Mathis ayant terminé 5ème lors des Seine et Marne, il se retrouve dans sa poule, avec des combattants mieux classé dans leur département respectif . Mathis perdra ses deux combats malgré un premier match à sa portée.
Ensuite, Julien gagnera et perdra un combat, se classant 2ème, il ne verra pas les phases finales. 

Après déjeuner, c'est au tour de notre Championne de Seine et Marne de rentrer en lice. Flora TCHOU-KIEN semble déterminée et surtout très motivée.
Après un bon échauffement, Flora reste concentrée, malgré une chaleur étouffante et la pression de son prof. Lors des poules, pas de détail, Flora est bien dans sa compétition, trop même; sur son premier combat où elle part à 10000 à l'heure, elle oublie un instant les fondamentaux.
Remporte son deuxième combat avec efficacité et une dose d'agressivité (saine), elle se qualifie pour les phases finales.
Premier tour expéditif, on commence à espérer. Puis en quart, "bim bam boum"! La voilà en demie! 
Dès lors, elle aura une médaille mais...  quelle en sera sa couleur?
Bonne entame de match, Flora domine, contrôle, se relance. Dès la garde saisie, Flora donne tout, s'épuise et finira par lâcher cette demie à bout de force. Dommage, car sans aucun doute, il y avait de la place pour une finale.

Les entraînements durs ont payé, le club et leur entraîneur félicitent les trois finalistes mais aussi leurs partenaires d'entrainement. 
N'oublions pas l'adage de JIGORO KANO : Entraide et prospérité mutuelles!

 

 

Commentaires

NOS PARTENAIRES

+